Archives du mot-clé nouvel ordre mondial

Pierre Hillard et le Nouvel Ordre Mondial à la radio « Ici et Maintenant »

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

Émission de près de 6h avec Pierre Hillard à la radio « Ici et maintenant » sur le Nouvel Ordre Mondial.

A ne pas rater !

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles. Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

La Némésis du Nouvel Ordre Mondial

Ne croyez surtout pas que nous sommes hors de danger !

NE CROYEZ SURTOUT PAS QUE NOUS SOMMES HORS DE DANGER AVEC CETTE SOI-DISANT PANDÉMIE DE GRIPPE H1N1 ! Le temps n’est vraiment pas à baisser la garde et à se rendormir. L’OMS et nos gouvernements préparent leur prochaine offensive. Je vous en apporte quelques indices supplémentaires dans ce courriel.

Donc, si vous voulez savoir :

Pourquoi l’année 2009 fut finalement une excellente année

Comment la vérité est en train d’éclater à propos de la pandémie de grippe H1N1, du réchauffement climatique, des attentats du 11 septembre et des médias

Pourquoi nous avons réussi à saboter, tous ensemble, les projets de vaccination obligatoire

Pourquoi on ne nous parle pas des centaines de morts provoqués par la vaccination (et ce n’est qu’un début, malheureusement)

Pourquoi on peut craindre que le Tamiflu ait tué davantage que la grippe H1N1 elle-même

Pourquoi nous allons assister à une épidémie de problèmes de fertilité et de stérilité dans les trois ans qui viennent

Ce qui nous attend en 2010 et quels sont les scénarios probables qui risquent de nous tomber dessus

Pourquoi le puçage des populations va devenir un enjeu majeur dans les années à venir Mais surtout, si vous voulez savoir quelles actions entreprendre pour contrecarrer cette folie criminelle et liberticide,

LISEZ CE COURRIEL ET PARTAGEZ-LE. PLUS NOUS SERONS NOMBREUX À CONNAÎTRE LES PLANS QUE NOUS PRÉPARE L’ÉLITE MONDIALE, MIEUX NOUS POURRONS NOUS PRÉPARER ET NOUS ORGANISER.

C’est aussi la raison pour laquelle je reprends mes activités de formateur et de conférencier, dès le début du mois de mars, en Europe et au Québec. En attendant de recevoir par courriel mon programme détaillé (la semaine prochaine), je vous invite à prendre connaissance du calendrier qui sera mis à jour régulièrement. Je serai de passage en Belgique, en Suisse et en France à partir du 10 mars jusqu’au 15 avril. Je reprendrai également mes activités au Québec après le 15 avril.

SI VOUS N’AVEZ PAS REÇU DIRECTEMENT CE COURRIEL DE MA PART, INSCRIVEZ-VOUS DÈS À PRÉSENT SUR MA LISTE D’ENVOI (VOUS ÊTES DÉJÀ PLUS DE 18.000 À RECEVOIR CETTE COURRIEL DIRECTEMENT, ET DES CENTAINES DE MILLIERS À LE RECEVOIR INDIRECTEMENT).

IL Y VA DE NOTRE VIE, DE NOTRE LIBERTÉ, DE NOTRE SOUVERAINETÉ. LE TEMPS PRESSE ! METTEZ-VOUS DEBOUT, DE GRÂCE.

Montréal, le 7 janvier 2010

Madame, Monsieur, Chers amis,

C’est devenu une tradition que je nourris jalousement depuis des années. Dans l’hémisphère Nord, le solstice d’hiver marque la période où nos nuits sont les plus longues (aux alentours de 16 heures à Bruxelles, Paris ou Montréal) et les jours les plus courts. Pour moi, c’est un rendez-vous annuel que la Nature m’offre pour prendre le temps de méditer, de tirer les enseignements de l’année qui s’achève et de faire le bilan. Depuis des années, j’ai décidé de fuir toutes ces fêtes bruyantes et superficielles pour m’offrir une retraite, souvent accompagné de celle que j’aime ou de quelques amis particulièrement chers.

2009 : finalement, une excellente année !

Cette année 2009 se termine pour moi avec un sentiment que je n’ai jamais connu. Le sentiment qu’après les événements que nous avons vécus, rien ne sera plus jamais comme avant. Vous me direz que cette année fut une année difficile, douloureuse, révoltante, répugnante, en bref, une année de merde ! Oui, c’est un point de vue. Mais je voudrais citer cette phrase célèbre de Richard Bach (né en 1936), tirée de « Illusions ou le Messie récalcitrant » : « ce que la chenille appelle la fin du Monde, le Maître l’appelle le papillon ».

Car, bien sûr que de notre point de vue de chenilles, il y aurait de quoi désespérer de l’Humanité (qu’il s’agisse des peuples moutons inconscients ou des dirigeants corrompus et cyniques). Et je ne vous cache pas qu’à quelques reprises, j’ai, moi aussi, été pris par la tristesse et le découragement. Mais en prenant un peu de recul et de hauteur, en regardant cette vie sur Terre comme une grande pièce de théâtre où le but du jeu est d’évoluer en conscience grâce aux événements que nous vivons sur cette scène, la perspective devient alors extraordinairement positive.

Démonstration.

Depuis des dizaines d’années, nous n’étions qu’un faible pourcentage a être convaincus que le système mondial était devenu une machine à broyer les individus et les peuples au profit d’une élite minoritaire qui concentre de plus en plus de richesses dans des mains de moins en moins nombreuses. Jusqu’à présent, nous n’étions qu’une minorité à dénoncer les mensonges, les corruptions, les collusions, les complots ourdis par les gouvernements et les instances supranationales (comme l’ONU, l’OMS, le FMI, la FAO) contre leurs propres citoyens ou les citoyens du Monde. Chaque fois que nous pointions du doigt une loi, un décret, un accord en démontrant qu’une fois de plus, c’était une partie de notre liberté et de notre souveraineté (individuelle ou collective) qui était bafouée et piétinée, nous nous faisions traiter de conspirationnistes, de révisionnistes, de théoriciens du complot, d’anarchistes d’extrême gauche, de sectes, d’agitateurs dangereux, et j’en passe (vous compléterez la liste vous-même !).

Le changement extraordinaire que 2009 nous a offert, c’est que cette machine à broyer s’est emballée, croyant atteindre bientôt son but ultime : le pouvoir absolu. Et trop sûre d’elle, cette machine a accéléré la cadence pour réaliser son but, en multipliant les mensonges, les falsifications, les manipulations, à l’échelle planétaire. C’est vrai que le directeur de la propagande d’Hitler, Joseph Goebbels, disait déjà à l’époque : « Plus le mensonge est gros, plus ça passe ! » À voir ce qui s’est passé en 2009, il faut croire qu’il se trompait.

Le voile se lève sur le dossier de la vaccination

Dans le dossier de la grippe H1N1, une majorité d’individus a compris qu’il y avait quelque chose de louche dans la gestion de cette soi-disant crise. Et les centaines de millions de dollars ou d’euros investis pour diffuser la propagande pro-vaccinale n’ont pas réussi à convaincre les gens qu’ils devaient se faire vacciner. Au contraire, ces efforts propagandistes ont eu l’effet inverse. Des millions de personnes ont reçu des informations qu’ils n’auraient jamais reçues autrement ; à présent, nombreuses sont les personnes qui sont devenus conscientes qu’un vaccin, ça peut être dangereux ! Par ailleurs, de plus en plus de gens se sont rendu compte que la corruption existe au sein de l’OMS et chez les responsables de santé publique. À cet égard, il est intéressant de noter que pas moins de six pays, à ma connaissance, ont lancé (ou vont lancer) des demandes d’enquêtes pour corruption dans ce dossier :

la Russie, par la voix d’Igor Barinov, qui a même menacé de se retirer de l’OMS à cause de la corruption qui y règne (voir : http://planeteattitude.ning.com/forum/topics/la-russie-lance-un-serieux ) ;

la Hollande, qui a lancé une enquête contre Albert Osterhaus, l’expert-clé numéro un auprès de l’OMS dans le dossier pandémie et qui a gagné des centaines de millions d’euros personnellement grâce au déclenchement de cette alerte à la pandémie (voir : http://www.voltairenet.org/article163315.html ) ;

l’Italie, qui a exigé une enquête pour corruption (voir : http://theflucase.com /index.php ?option=com_content&view=article&id=2451%3Aitalian- parliament-to-investigate-fraudulent-h1n1-vaccine- contracts&catid=1%3Alatest-news&Itemid=64〈=en ) ;

la France, par la voix de certains parlementaires de l’opposition (voir : http://www.tdg.ch/depeches/people/h1n1-gouvernement-francais-critique-gestion-vaccins ) ;

le Comité santé du Parlement européen, présidé par le docteur Wolgang Wodarg, qui a l’unanimité, a exigé une enquête sur la corruption au sein de l’OMS (voir : http://www.nbiou.com/science-et-sante/loms-est-elle-soumise-aux-industries-pharmaceutiques/ ) ;

la Pologne, qui, par la voix de sa ministre de la Santé, Ewa Kopacz et de son premier ministre, a refusé de commander et d’imposer des vaccins à sa population (voir : http://www.dailymotion.com/video/xb5o8d_ministre-de-la-sante-polonaise-sur_news ).

Lire la suite Ne croyez surtout pas que nous sommes hors de danger !

Les voeux de Sarkozy pour l’année 2010 : Nouvel Ordre Mondial et taxe carbone

Nicolas Sarkozy a réaffirmé durant ses vœux pour 2010 sa volonté d’instaurer une taxe carbone malgré la censure du Conseil constitutionnel et il a également plaidé pour “un nouvel ordre mondial”.

Free Website Hosting

Les prochains rendez-vous de la résistance …

– Projection et débat sur les technologies convergentes

Le 11 janvier 2010 de 19h30 à 23h00

Maison de l’écologie, 4 rue Bodin (Lyon 1) – Métro C, Croix-Pâquet
Lyon

Projection de Alerte à Babylone, essai de documentation sur le combat vital, réalisé par Jean Druon, et discussion sur les technologies convergentes, en préparation au pseudo-débat de la CNDP à Lyon.

– La fuite en avant technologique et son impact sur le Sillon alpin, à travers l’exemple des nanotechnologies

Le 13 janvier 2010 de 20h00 à 23h00

Collège Geneviève Anthonioz-De Gaulle, Cluses (74)

Jean Therme, directeur du CEA-Grenoble : « Les métropoles économiques à grands potentiels de développement sont repérées de nuit par les investisseurs, grâce aux images fournies par les satellites, sinon en vue directe, depuis un avion. Plus ces villes sont lumineuses, éclairées, plus ils sont intéressés ! Lorsque le ruban technologique de l’arc alpin, entre ses barycentres constitués par Genève et Grenoble, s’illuminera d’une manière continue, lorsque les pointillés des pôles de compétence comme les biotechnologies de Lausanne, la physique et l’informatique du CERN à Genève, la mécatronique d’Annecy, l’énergie solaire de Chambéry et les nanotechnologies de Grenoble, ne formeront plus qu’une longue colonne vertébrale, nous aurons gagné. »

La déferlante des nanotechnologies constitue la nouvelle révolution industrielle. Elles vont transformer nos vies, notre région et le monde. Toutes les puissances high tech investissent dans les nanotechnologies, dont l’objet est la manipulation de la matière à l’échelle de l’infiniment petit – atome, gène, neurone, bit. Des centaines d’applications industrielles, policières et militaires servent déjà, tandis les chercheurs travaillent à leurs projets d’eugénisme et d’artificialisation : l’homme-machine dans le monde-machine.

Documents joints :

* Affiche Serpent alpin (PDF – 458.3 ko)

– Le flicage tranquille

Le 23 janvier 2010 de 15h00 à 19h00

Salle Babeuf (ex-salle Dewailly, place Dewailly)
Amiens

Fête-débat contre le flicage technologique organisée par le journal Fakir, avec des salariés de Coriolis (fliqués sur leur lieu de travail) et Pièces et Main d’œuvre.

468x60 pixel referral banner

2010 : ça passe ou ça casse !!!

Comme peuvent le faire les médias alignés, les fins d’année sont souvent sujettes à des bilans sur ce qui s’est passé pendant les onze mois précédents, en nous rappelant uniquement ce qu’ils veulent bien qu’on retienne.

Même si la connotation du devoir de mémoire est pénible, nous devons nous rappeler les grands évènements qui ont marqué cette année 2009, et à notre manière :
– Trois grandes manifestations le 29 janvier, 19 mars et le 1er mai.
– Une crise qui s’empire, mais pas pour tout le monde.
– La mise en place d’Obama, nommé prix Nobel de la Paix pour envoyer des soldats supplémentaires au Moyen-Orient.
– La réélection d’Angela Merkel.
– La propagande sur la grippe A et son vaccin désastreux, qui n’a pas porté ses fruits et s’est conclu sur un refus massif de la vaccination en France.
– Les G20 et l’annonce formelle du Nouvel Ordre Mondial dans les médias.
– Des avions qui s’écrasent comme par magie, comme l’ AF 447.
– Des coups de gueule mémorables et courageux comme Bigard Et Kassovitz.
– L’héroïsme de Jane Bürgermeister et ses actions qui ont fait le tour du monde.
– La finalisation du traité de Lisbonne, malgré le NON français, irlandais, et hollandais, et ses démarches pour aboutir faisant fi des référendums passés.
– La FED et ses 9000 milliards envolés, qui n’intéressent apparemment personne.
– Des élections européennes marquées par la victoire de la pédophilie, avec son incarnation, Daniel Cohn-Bendit, mais aussi par le culot des résistants et son parti antisioniste.
– Un sommet de Copenhague pour nous rappeler que tout prétexte est bon à prendre pour taxer la populasse.
– Le scandale du Climate Gate grâce à nos copains hackers, que Microsoft a un peu tardé à embaucher.
– La touche finale avec le Codex Alimentarius sensé être appilqué le 31 décembre.

Sans revenir dans les détails et les dates précises, tous ces évènements doivent être pris en compte pour comprendre ce qui nous attend en 2010.

Les médias Lagadère se ruent sur les manifestations d’opposition à Ahmadinejad tout en se gardant bien de présenter la côte de popularité du Schtroumpf Grincheux, qui conserve quelques points grâce à la Schtroumpfette.

Majoritairement, nous retiendrons sans doute la fabuleuse histoire de la grippe Sanofi, la psychose médiatique du docteur Rumsfeld et ses employés, prêts à tout pour nous injecter sa mixture sacrée. Les mouvements de lutte se sont plus que jamais serré les coudes face à ce fléau et nous avons sans doute évité le pire, grâce à un travail général d’information auprès de la population. Sans nous associer à quelconque groupe, les citoyens un minimum consciencieux ont compris qu’il était important de ne plus céder à la psychose et de prendre le temps de réfléchir. Cette pseudo-maladie sortie de nulle part ( enfin si de l’usine Sanofi ) que l’on peut bien évidemment prévenir grâce à son super vaccin. Hé oui c’est bien connu, notre corps manque de mercure, de squalène, et de formaldéhyde d’aluminium.

Les  » théoriciens du complot  » sont mis sur le devant de la scène, bien qu’ils soient systématiquement discrédités, le fameux Nouvel Ordre Mondial a bien l’air officiel, et certains en parlent depuis vingt ans. Ah il paraît qu’on avait raison, donc on est plus des théoriciens, mais des devins alors ?
Le 1er Avril, les citoyens un peu plus informés que les autres ont pu constater que le G20, présentation officielle des réunions Bilderberg, a bel et bien envie d’un gouvernement mondial.

Nous commencerons l’année 2010 par une convocation en justice de Roselyne Bachelot, au Tribunal de Grande Instance de Paris, le lundi 4 Janvier à 9h, j’invite d’ailleurs toutes les personnes disponibles à s’y convier, recueillir des informations, et faire un travail journalistique que notre cher Pujadas n’a pas le droit de faire. Demandez à écouter, prenez des notes, filmez, enregistrez, car aucune caméra de France télévisions n’y entrera, on se demande bien à quoi sert à la redevance.

La cerise sur le gâteau, c’est sans aucun doute la taxe carbone, une manière odieuse de taxer la moindre de nos respirations, sous couvert d’un réchauffement climatique aux origines frauduleuses, un plan mené à bien par Al Gore et sa clique du GIEC. Pour les partisans d’Alex Jones, on peut faire la relation entre la taxe carbone et le financement de la gouvernance mondiale, qui n’aura pas tellement de mal à trouver de l’argent, vu qu’elle l’imprime en quantité inifnie. Le but étant plutôt un jeu de rune des populations, qui criblées de dette, devront s’abriter dans des tentes sur la pelouse de leur maison hypothéquée, comme c’est le cas aux Etats-Unis.

Cette année 2010 doit être celle du changement et de la contestation, et c’est avant tout aux commerciaux, et aux élus de faire pression pour annuler la taxe carbone,certainement indexée sur tous les produits à l’instar de la T.V.A.

Pour les adeptes de Steve Jackson, nous pouvons dire que les élites ont joué plusieurs de leurs cartes en un laps de temps limité, certes ils leur en reste beaucoup. Mais il semble que le peuple qui fabrique les jetons n’a plus tellement envie de financer leurs crimes et tente par tous les moyens de s’intégrer à la partie maintenant qu’elle a bien saisi les règles du jeu.

La multiplication de sites, blogs,forums, plateformes, et outils de communication indépendants pour contourner les médias alignés est très parlante. Alterinfo est toujours aussi riche, et malgré certaines critiques parfois justifiables, c’est un outil rôdé ou chacun peut s’exprimer et échanger. Ensuite c’est à chacun d’en faire l’analyse.

Dans toutes ces formes, la révolution s’organise, et le rapprochement entre les mouvements donnera des échanges précieux car nous pourrons enfin faire profiter l’un l’autre de nos compétences pour comprendre notre monde et mieux le façonner.

Il ne tient qu’à nous de renverser le systême, et si cela peut être fait de façon légale, cela en serait encore une plus belle victoire. 2009 a été pour moi la phase finale de l’information et du déformatage, puis le passage à l’action. 2010 sera la concrétisation de projets, conférences, et contacts qui aboutiront en un ensemble de solutions qui sortent du débat stérile.

Nous avons bien identifié nos ennemis et nous avons une bonne idée de leurs intentions et possibilités. Par contre eux, les élites, qu’on les appelle, Rockefeller, Illuminati, sionnistes, banksters, criminels, nazis, eugénistes, mondialistes ou francs-maçons, ont totalement sous-estimé de ce dont est capable un peuple digne, intègre, et inventif.

We Are Change vs Al Gore

Des activistes de We Are Change essayent en vain d’avoir des réponses d’Al Gore sur le réchauffement climatique, le nouvel ordre mondial et la réduction de la population.

Cette vidéo m’a fait gentiment sourire … A vous de voir …

H1N1 : grand écart sur l’Atlantique

La campagne de vaccination qui bat son plein au États-Unis consiste en une « vaccination » par spray nasal de Flumist (littéralement « brouillard de grippe ») contenant 3 souches VIVANTES de virus de la grippe. Il est clairement mentionné dans la notice du Flumist que celui-ci peut rendre malade et contagieuse pendant trois semaines toute personne aux défenses immunitaires faibles, ce qui est le cas de plus de la moitié de la population américaine.

Huile de requin vs Brouillard de grippe

Euro-squalène contre US-Flumist . Dans ces conditions, on se réjouit que ce « vaccin » américain soit strictement interdit en Europe ! Reste à relever que si les USA utilisent le Flumist avec tous les risques que cela implique, c’est pour une raison toute simple : suite aux procédures intentées par les vétérans de la 1ère guerre du golfe, le squalène est interdit par une loi fédérale dans tous les USA. C’est le même squalène que contient le vaccin Pandremix pour lequel Madame Bachelot « invite » les entourages des nourrissons à ses faire piquer.

La quantité moyenne de squalène injectée chez le soldat U.S. par la vaccination contre l’anthrax pendant et après la guerre du Golfe était de 34,2 microgrammes par litre. le vaccin Pandremix contient 10,68 mg de squalène par 0,5 ml. Cela correspond à 21,36 grammes par litre, soit un million de fois plus de squalène par dose. (source : site Internet The Military Vaccine Resource Directory & document officiel de l’EMEA)

L’étude retenue par le juge de la Cour fédérale américain pour interdire l’usage du squalène révèle que ce fut l’autre cause du Syndrome de guerre du golfe chez 25% des 697.000 soldats américains. Si on considère que 175.000 des 697.000 soldats furent officiellement reconnus affectés par le syndrome de la Guerre du Golfe et qu’un quart l’étaient par le squalène, on arrive au résultat suivant : l’usage du squalène au faible dosage américain provoquait des dégâts plus ou moins graves dans 6,28% des cas. A quoi pouvons-nous nous attendre avec un dosage 1 million de fois supérieur ? Malheureusement, je crains que nous n’allons pas tarder à le savoir.

Résister, une question vitale

H1N1 : grand écart sur l’Atlantique
Il faut rendre hommage au 90% de médecins qui ont courageusement résisté aux injonctions et aux manœuvres d’intimidation de Mme Bachelot, dont l’irresponsabilité ne s’explique que par sa carrière de chargée de communication de l’industrie pharmaceutique, (ICI Pharma puis Soguipharm) carrière qu’elle a simplement poursuivie au ministère de la Santé. Cet exemple de résistance du milieu médical éclaire nos concitoyens qui s’apprête eux-aussi à résister à la campagne honteuse visant d’abord à culpabiliser les parents puis à manipuler la population par des mensonges éhontés tel que celui qui figure sur « l’invitation » : « La qualité, la sécurité et l’efficacité des vaccins utilisés ont faits l’objet d’une étude rigoureuse de la part des autorités sanitaires dans le cadre des autorisations de mise sur le marché (AMM). » Pour que vous soyez réellement informés, voici la mise en garde et les conseils avisés d’un neurochirurgien réputé :

Personne ne devrait accepter le vaccin contre la grippe porcine

il s’agit d’un des vaccins les plus dangereux jamais conçus. Il contient un adjuvant nommé squalène (MF-59) . Il a été montré que ce produit pouvait provoquer de graves maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques, l’arthrite rhumatoïde et le lupus. Il s’agit de l’adjuvant vaccinal qui a été mis en cause dans le syndrome de la Guerre du Golfe qui a tué plus de 10.000 soldats et provoqué une augmentation de 200% de la maladie de Lou Gehring (sclérose latérale amyotrophique ou maladie de Charcot (ALS), maladie mortelle. Le virus H1N1 tue en provoquant une « tempête de cytokines », entraînant le système immunitaire à réagir de manière excessive. C’est la raison pour laquelle il tue des jeunes personnes et provoque une maladie plus légère chez les personnes plus âgées dont le système immunitaire est davantage affaibli. Ce vaccin est un puissant stimulateur de l’immunité qui rend le virus capable d’une beaucoup plus grande létalité .

La meilleure protection est la vitamine D3. Il faudrait dès que possible en prendre 5000 UI (IU en anglais) par jour et quand la maladie commence à s’étendre, augmenter la dose jusqu’à 15.000 UI par jour. La vitamine D3 module la réaction immunitaire, réduisant le risque de réactions excessives. Elle stimule le corps à produire ce qu’on appelle des peptides antimicrobiens (antimicrobial peptides) puissants destructeurs de virus qui ne font pas intervenir l’immunité. L’effet est proportionnel à la dose administrée. Plus la dose de vitamine D3 est élevée, meilleure la protection. Les huiles de poisson contribuent également à réduire une réaction immunitaire excessive. Une cuillère à café par jour serait suffisante. ( La meilleure est l’huile de poisson Norvégienne au citron Carlson ) . En cas de symptômes graves, prendre une cuillère à café deux fois par jour. Divers antioxydants peuvent aussi être utiles comme le curcuma, le « quercetin », l’extrait de pépin de pamplemousse, la vitamine C , ainsi que la vitamine E naturelle. Un apport multi minéraux/vitamines est aussi essentiel. Puis-je vous demander de répandre ce message. Les gens doivent savoir comment se protéger.

Dr RUSSELL L. BLAYLOCK, M.D.

Fall of the Republic, d’Alex Jones – Vostfr

Le réalisateur Alex Jones affirme, dans son nouveau film « The Fall of The Republic » (la chute de la république) que les patriotes doivent s’unir et se battre contre les ennemis de la République, car ils risquent sinon de se retrouver tenu en esclavage par une élite dirigeante à travers un contrôle social tyrannique.

Du plan de sauvetage à la taxe sur le carbone, ainsi que la mort annoncée du dollar, il semble évident, selon Alex Jones, que Barack Obama et ses maîtres sont en train de mettre en place les conditions nécessaire à la création d’un gouvernement mondial, fusse-t-il pour cela nécessaire de sacrifier des millions de vies.

Partie 1

Partie 2

Partie 3

Partie 4

Partie 5

Partie 6

Partie 7

Partie 8

Partie 9

Partie 10

Partie 11

Partie 12

La suite pour bientôt ….

Puce sous-cutanée Verichip

Petit reportage sur la chaine américaine Channel 9 à propos de la puce sous-cutanée Verichip

Sérieusement, il y 10 ans, tout le monde vous aurait traité de fous si vous aviez émis cette idée. Aujourd’hui, c’est officiel on y est. Et pas mal de gens, y adhère comme si c’était normal et comme si c’était ce à quoi leur vie sont destinées.

Phase 3

Après de longs mois d’impatience et surtout après l’énorme succès de la série The Arrivals (les Arrivées), l’équipe de Wake Up Project dont Noreagaaa & Achernahr viennent enfin de lancer leur nouvelle série tant attendue : Phase 3.

Phase 3 est un projet créé en collaboration avec des cinéastes en provenance du monde entier, avec pour intention de faire un portrait de l’ère dans laquelle nous vivons à l’aide de moyens artistiques. Ce film se base sur le respect inter-religieux, le savoir, et il instruira les téléspectateurs et les inspirera à “guérir” le monde. Le film qui vous est présenté est basé sur l’analyse Biblique et Islamique des Prophéties par Sheikh Imran N.Hosein. Il est nullement dans l’intention des auteurs de cette vidéo de la présenter en tant que vérité absolue. Disons, que c’est une analyse bien explorée, qui peut être davantage enquêtée par vous-même.

http://www.wakeupproject.com/

Premier épisode : Introduction

Deuxième épisode : Symbolisme Religieux

Troisième épisode : le Temps des Grandes Tromperies

La Némésis du Nouvel Ordre Mondial

Réveillez – vous, nous sommes envahis !!!

Une belle oeuvre « satirique » – inspirée de ’Invasion Los Angeles’ (John Carpenter) – soulignant notamment les interrogations suscitées par les ’chemtrails’.
Que signifie ce silence de la part des autorités politiques à propos de ces blanches traînées parsemées un peu partout dans le ciel aux quatre coins du Monde ? Je pense que la preuve n’est plus à faire. Nous, citoyens, avons-nous le droit d’obtenir des réponses au sujet de ces traces qui se répandent au gré des vents et qui ne s’apparentent pas du tout à un phénomène de condensation lié à l’éjection des gaz ?
Le peuple est en droit de savoir « théoriquement », sur le papier. Dans les faits c’est à lui de chercher et trouver des réponses. Si aucune réponse pragmatique n’est apportée par nos soit-disant « bergers », c’est qu’ils ont ordre de ne pas en parler (parmi d’autres « tabous »). Pourtant l’affaire commence à faire grand bruit !

Michel Collon : les 7 péchés de chavez

Conférence du journaliste belge Michel Collon, auteur du livre « Les 7 péchés de Chavez ». Très très belle conférence ,traitant de pas mal de thèmes essentiels, pour l’éveil de chacun. De la vraie information …

Michel Collon a commencé sa carrière à l’hebdomadaire belge Solidaire. Il a poursuivi son travail de manière indépendante à travers livres, films et une newsletter internet diffusée à 40 000 abonnés. Proche du Parti du travail de Belgique, il a organisé des déploiements d’observateurs civils en Yougoslavie et en Irak. Il est membre de la conférence « anti-impérialiste » Axis for Peace.

La Némésis du Nouvel Ordre Mondial Némésis TV

Être humain ou esclave, République ou Empire ? Du Saint-Empire romain germanique au « meilleur des mondes » du nouvel ordre mondial

Affiche pour un festival de concerts de Gothic, Death & Trash  Metal à Berlin

Affiche pour un festival de concerts de Gothic, Death & Trash Metal à Berlin

En s’inspirant d’un célèbre un «bon mot », on pourrait dire : Les Suisses sont de Vénus et le reste des Européens de Mars. Vénus, la planète de l’amour. Cela me fait penser à une anecdote contée par une juriste suisse  qui disait : « En Suisse aussi nous avons des conflits. » Et de rappeler le dernier conflit important, la « Guerre du Sonderbund», en 1800 et des poussières, qui a fait cent morts. Eh bien, pourrait-on se dire dans le reste de l’Europe, quel beau pays que la Suisse. On aimerait bien s’envoler vers cette heureuse planète.

Berlin, capitale des teufs

Ce n’est pas de Suisse que je vous parle, mais de l’Empire. Peut-être pas exactement du cerveau du monstre, pour parler comme Che Guevara, mais plutôt du rectum de l’Empire, la capitale européenne des teufs, comme le dit notre maire en exercice, qui fait de la réclame pour notre ville « pauvre, mais sexy». Ce Berlin-là est effectivement l’un des grands laboratoires du nouvel ordre mondial, où s’élabore ce que l’on aurait peine à définir comme l’homme nouveau. Car le spectacle live que nous offre Berlin, c’est le collapsus social et la perte de ce que la  société a d’humain. 

La Suisse en revanche est une société intacte où l’on se respecte mutuellement, où les sentiments existent encore et où l’on s’aborde sur un pied d’égalité. Mais Berlin, est un marécage où l’humain s’enlise. L’évolution actuelle de Berlin a aussi des causes historiques. La ville a grandi beaucoup trop vite. D’autres capitales européennes ont eu des siècles pour grandir. Berlin a été projetée de l’ère bismarckienne dans l’âge impérialiste, est devenue ensuite en un instant la capitale de l’horreur nazie et tout cela avait développé une mentalité très particulière, bien longtemps avant l’avènement du nouvel ordre mondial. Vous connaissez peut-être cette histoire déjà ancienne: un Berlinois à Vienne. Il cherche la grande roue et dans la rue demande  à un Viennois sur un ton assez  bourru et sans même dire bonjour : « Mais où est donc le Prater ? » Le Viennois rétorque : «  Dites voir, vous ne pourriez pas être un peu plus poli ? » Et le Berlinois de répondre « J’aime encore mieux me perdre !»

Telle est donc la mentalité berlinoise, depuis longtemps déjà. Les gens les plus aimables et les plus polis de Berlin sont les Turcs, peut-être pas tous, en tout cas les commerçants turcs. Mais le Berlinois normal, la grande gueule berlinoise type, tire sur tout ce qui bouge, sa bouche est une véritable mitraillette.  Et cette mentalité grossière préexistante, qui était là depuis toujours, a été maintenant aspirée par la psychologie de masse, cette pompe du nouvel ordre économique mondial. Et cette pompe c’est l’hyper-individualisme. Capitale des teufs du continent. À Berlin on ne travaille plus. À Berlin il n’y a plus d’industrie. Les revenus de Berlin proviennent pour l’essentiel de l’industrie de la teuf. Concrètement, les vols d’Easy Jet et autres compagnies du même type emmènent à Berlin pour une nuit ou un week-end toute la jeunesse espagnole ou grecque en mal de divertissements où ils feront la fête dans tous les clubs et laisseront derrière eux un sillage de dévastation. Voilà l’une des principales sources de revenus de Berlin.

L’idéologie qui caractérise la ville n’est que la fétichisation d’un individualisme déchaîné. À l’inverse tout sens du collectif, de la convivialité, est objet de mépris. On commence par la famille. La famille, c’est « ringard ». La famille, c’est la cellule de base du fascisme. On continue par les associations, les associations de tir sur cible sont des pépinières de coureurs d’amok>. Les tables d’habitués ne sont que des réunions entre hommes à caractère fascisant. Les Églises et les religions : très mauvais, chasse aux sorcières, Inquisition, tout le monde sait ça.  Et la nation et le peuple ?  Nation= nationalisme = fascisme, c’est ce que vous dira tout de suite à Berlin même un ado de niveau PISA [système d’évaluation du niveau de connaissances acquises en fin d’obligation scolaire par l’OCDE, NdT].

Toutes ces formes de collectifs sont vouées au mépris ou suspectes de fascisme. Sur ce fond rayonne l’individu, qui doit se réaliser sous toute forme. Le point de fuite de cette évolution, c’est l’individu atomisé, isolé face au marché tout-puissant. Parce que toutes les formes de socialisation, de communauté ont été détruites. Et le seul partenaire qui reste à l’individu isolé c’est l’ordinateur, l’Internet.  C’est là qu’on se récrée, là qu’on vit sa sexualité, de là qu’on tire son information. Et de l’autre côté de l’écran se trouve Big Brother pour vous donner tout ce qu’il vous faut.


Affiche du prochain Festival annuel de cinéma porno à Berlin

Le meilleur des mondes  de Huxley

C’est une telle évolution qu’a fort bien décrite, il y a 70 ou 80 ans déjà, me semble-t-il, Aldous Huxley dans son ouvrage Le meilleur des mondes. Et je l’ai à mon tour utilisée et intégrée dans mon propre livre Nationalstaat und Globalisierung [État-nation et mondialisation]. J’y écrivais à propos du Meilleur des mondes de Huxley :

« Le nouvel ordre a apporté la paix. On a aboli le parlementarisme et la démocratie, introduit la reproduction humaine artificielle, régulé les pulsions par l’hypnose, garanti le luxe et le bien-être aux castes dominantes des Alphas et Bêtas, le plein emploi et la satisfaction aux castes qui triment des Deltas et Epsilons, la liberté sexuelle, le « cinéma sentant » et le Soma-Ecstasy euphorisant à tous. Une douce mort par euthanasie  attend les vieillards.»

Le mot à mot de Huxley : « Le monde est stable, à présent. Les gens sont heureux ; ils obtiennent ce qu’ils veulent et ils ne veulent jamais ce qu’ils ne peuvent obtenir. Ils sont à l’aise ; ils sont en sécurité ; ils ne sont jamais malades ; ils n’ont pas peur de la mort ; ils sont dans une sereine ignorance de la passion et de la vieillesse ; ils ne sont encombrés de nul père et mère ; ils n’ont pas d’épouse, pas d’enfants, pas d’amants qui pourraient leur causer des  émotions violentes ; ils sont conditionnés de telle sorte que, pratiquement, ils ne peuvent s’empêcher de se conduire comme ils le doivent.» ( Traduction : Jules Castier, Éditions Presses Pocket)

C’était la vision prophétique d’Aldous Huxley dans le Meilleur des mondes. Comment en sommes-nous arrivés là, à ce Meilleur des mondes ? Le monde avait été auparavant ébranlé par une grave crise économique mondiale et des attaques terroristes à l’anthrax suivies de neuf années de guerre.

Huxley écrit : « La Guerre de Neuf ans, le Grand Effondrement Économique, il y avait le choix entre l’Administration mondiale et la destruction (…) Le libéralisme2 avait péri sous l’anthrax.»  (Traduction : idem) Ce qui veut dire : dans « l’anti-utopie » de Huxley, l’Administration mondiale, donc le gouvernement planétaire, est l’étape préliminaire à la « mise aux normes » de l’espèce humaine. Et pour établir cette Administration, ce gouvernement planétaire, il faut d’abord anéantir les États-nations et les républiques. C’est un point central, en matière d’anéantissement de la convivialité et de toutes les formes de vie communautaire ou sociale : l’ennemi n°1, pour les protagonistes du Nouvel ordre mondial, c’est l’État-nation, parce qu’il fournit le cadre institutionnel pour les formes moins vastes de convivialité. L’État-nation protège la famille, encourage le mariage et la famille. L’État-nation veille à l’éducation populaire, à ce que les élèves issus de toutes les classes et couches sociales bénéficient au moins pendant quelques années du même enseignement, au bon usage de la langue, à encourager une certaine forme de sexualité. Et ainsi l’État-nation encourage un processus dans lequel l’être humain n’est pas tout seul, mais peut se développer par l’échange avec les autres, et c’est le seul moyen de faire naître des capacités humaines, des émotions humaines.

Mais cet État-nation est en danger dans le monde entier depuis le 11 septembre 2001, depuis une attaque terroriste comme chez Huxley – mais pas à l’anthrax, ce sont d’autres moyens qui ont été mis en œuvre – a ébranlé le monde. Et maintenant nous sommes en pleine crise économique et en pleine discussion : ne devrait-on pas abolir toutes ces petites républiques avec tous leurs nationalismes et tous leurs atavismes, les abolir au profit d’une « Administration » que les grands de ce monde, au moyen d’une « bonne gouvernance » feraient fonctionner à notre place à nous, les citoyens.

Lire la suite Être humain ou esclave, République ou Empire ? Du Saint-Empire romain germanique au « meilleur des mondes » du nouvel ordre mondial

Les « centres de fusion » de Big Brother font partie de l’appareil de renseignement et de surveillance intérieur

Budget astronomique de 75 milliards, 200,000 employés

Les centres de fusion auront accès aux renseignements militaires classifiés

Lors d’une allocution le 15 septembre au Commonwealth Club de San Francisco, le directeur du renseignement national, l’amiral Dennis C. Blair, a révélé que l’actuel budget annuel pour la « communauté du renseignement » (CR)de 16 agences se chiffre 75 milliards de dollars et emploie 200 000 personnes à travers le monde, incluant des contractuels de l’entreprise privée.

En dévoilant une version non classifiée de la Stratégie de renseignement national (National Intelligence Strategy, NIS), M. Blair soutient qu’il cherche à abolir « cette vieille distinction entre le renseignement militaire et non militaire », en affirmant que la traditionnelle « ligne de faille » séparant les programmes militaires secrets de l’ensemble des activités de renseignement n’est plus pertinente.

Comme pour souligner la nature radicale des propos de M. Blair, Federal Computer Week rapportait le 17 septembre que « certains officiels non fédéraux ayant les autorisations requises et qui travaillent aux centres de fusions des données du renseignement partout au pays auront bientôt un accès limité à de l’information classifiée liée au terrorisme se trouvant dans le réseau d’information classifiée du département de la Défense » . Selon la publication :

Dans le cadre de ce programme, les officiels étatiques, locaux ou tribaux autorisés pourront accéder à des données pré-approuvées sur le Secret Internet Protocol Router Network. Ils n’auront pas la capacité de téléverser des données ou d’éditer du contenu existant, ont déclaré les officiels. Ils n’auront pas non plus accès à toutes les informations classifiées, mais seulement à celles que les officiels fédéraux mettront à leur diposition.

Les officiels non fédéraux auront accès par le Réseau de données de niveau secret du département de la Sécurité intérieure (Homeland Security, DHS). Selon le DHS, ce réseau est actuellement déployé dans 27 des plus de 70 centres de fusion partout au pays. Des officiels de divers niveaux du gouvernement partagent de l’information liée à la sécurité intérieure par le biais des centres de fusion. (Ben Bain, « DOD opens some classified information to non-federal officials, » Federal Computer Week, 17 septembre 2009)

Depuis les attaques terroristes du 11 septembre 2001, le gouvernement fédéral a encouragé la croissance explosive des centres de fusion. Comme l’envisageaient les sécuritaristes, ces institutions hybrides ont élargi la collecte d’informations et les pratiques de partage à une grande variété de sources, incluant les bases de données commerciales, entre les autorités policières locales et étatiques, le secteur privé et les agences fédérales de sécurité, y compris le renseignement militaire.

Toutefois, les centres de fusion, à l’instar des fameuses « brigades rouges » des années 1960 et 1970, se sont rapidement métamorphosés en galeries marchandes de sécurité nationale, où les officiels surveillent non seulement les présumés terroristes, mais aussi les activistes de gauche et les militants écologistes, considérés comme une menace à l’ordre corporatif existant.

On ignore à ce jour le nombre d’analystes du renseignement militaire dans les centres de fusion, en quoi consiste leur rôle et s’ils se consacrent ou non à la surveillance intérieure.

Si les anciennes pratiques peuvent indiquer où mèneront la conduite actuelle du Office of the Director of National Intelligence (ODNI), en mettant un terme à la « traditionnelle ligne de faille » interdisant à l’armée de s’engager dans le maintien de l’ordre civil, alors un autre pas troublant aura été fait sur la voie obscure de la militarisation de la société étatsunienne.

U.S. Northern Command: nourrir la bête de la surveillance intérieure

Depuis sa défaillance de 2002, le US Northern Command (USNORTHCOM) et les attirails de renseignement militaire qui y sont rattachés, tels que la Defense Intelligence Agency (DIA) et la défunte Counterintelligence Field Activity (CIFA), ont participé à de vastes opérations de surveillance chez les groupes antiguerre et d’autres groupes d’activistes, en se connectant aux bases de données commerciales et à celles du Pentagone dans une quête chimérique de « profils suspects ».

Dans leur état actuel, les centres de fusion sont des entités généralement non imputables oeuvrant sans une supervision appropriée et ont été impliquées dans des violations flagrantes de droits civiques, comme la compilation de dossiers de sécurité nationale ayant fait atterrir des militants sur diverses listes de surveillance des terroristes.

Lire la suite Les « centres de fusion » de Big Brother font partie de l’appareil de renseignement et de surveillance intérieur

Masonichip : Préparation pour le Nouvel Ordre Mondial

Découvrez ce site et cette entreprise qui vend des  » kits d’identification  » pour les enfants.

http://www.masonichip.ca/

Je vous laisse apprécier tout premièrement le nom de cet entreprise, Masonichip, ça ressemble clairement à la contraction du mot « maçonnique » et du mot « chip » (puce électronique en français). Puis le « logo » étant sans aucun doute un symbole des Francs-Maçons.

Quand à leur « projet », il est simple, ils veulent mettre une puce électronique sur vos gamins, dans le but de les préserver d’un éventuel enlèvement ou kidnapping. Puis, vous aurez bien sûr droit à la récolte d’ADN, la  numérisation de l’oeil, les empreintes digitales et dentaires et la voix et le visage digitalisé. Ils vous diront qu’il faut absolument protéger vos enfants ou ils trouveront le moyen de vous faire accepter cet idée. C’est hallucinant !!! Ne les croyez pas …

« Masonichip Ontario » est, par ailleurs, sponsorisé par la grande loge maçonnique du Canada

Je vous conseille par la même occasion de faire un tour sur ce site, c’est un musée maçonnique virtuel pour ceux que ça intéresse de creuser le sujet.

http://www.phoenixmasonry.org/masonicmuseum/

La Némésis du Nouvel Ordre Mondial Némésis TV