Archives du mot-clé documentaire

Bhoutan : au pays du Bonheur National Brut

Niché au cœur de l’Himalaya, le petit royaume du Bhoutan a décidé d’en finir avec « la dictature du Produit Intérieur Brut (PIB) » et de la croissance économique à tout prix, en proposant un nouvel indicateur de richesse : le Bonheur National Brut (BNB). Lancé par le 4ème Roi, le « nouveau paradigme » s’appuie sur quatre piliers : la protection de l’environnement, la conservation et la promotion de la culture bhoutanaise, la bonne gouvernance et le développement économique responsable et durable.

 

Aujourd’hui, le BNB irrigue toute la vie du pays, entraînant de profonds bouleversements dans l’agriculture (100% biologique en 2020), l’éducation nationale (où l’on prépare les élèves à devenir des « ambassadeurs du changement »), la gestion des ressources naturelles (réglementation stricte de l’abattage des arbres et de l’exploitation minière), la santé (gratuite pour tous), le tourisme (haut de gamme), ou le commerce (non adhésion à l’OMC). Le film raconte le développement du BNB à travers le témoignage de hauts responsables mais aussi d’acteurs de terrain, habités par une vision du bonheur et du bien commun qui a fait l’objet d’un rapport très remarqué aux Nations Unies. Dépaysement assuré au pays du dragon, passé du Moyen Âge à la modernité en moins de cinquante ans, qui nous indique une voie vers une société durable et plus équitable.

See more at: http://nemesistv.info/video/U34WMY1GOAY7/bhoutan-au-pays-du-bonheur-national-brut#sthash.0gpiAwcK.dpuf

Publicités

Le test SIDA/HIV serait une mystification …

Le test SIDA/HIV serait une mystification ?

Natural News, Mike Adams, 7 janvier 2009

House of Numbers, le documentaire bousilleur du mythe du SIDA de Leung Brent, continue à révulser les apôtres orthodoxes du SIDA, qui ne peuvent souffrir que l’on s’interroge sur leurs théories « scientifiques. » (Sont-elles précisément « scientifiques » si elles ne peuvent pas résister à une petite mise en cause ?)

Pour ajouter à la virulence d’un débat déjà épicé, Brent Leung a publié la séquence de l’interview exclusive avec Natural News, qui remet en question la pensée traditionnelle à propos des soi-disant « tests du SIDA » (qui, avant tout, ne sont absolument pas précis pour déceler l’infection du VIH).


Voici quelques extraits de l’échange filmé dans cette vidéo, où le Dr Constantin raconte tout bonnement au cinéaste Brent Leung que le test du SIDA auquel il s’est soumis est une imbécillité :

Brent Leung dit : « Je vais vous poser une dernière question sur le test du VIH auquel je me suis soumis en Afrique. »

« Et vous en êtes très content ? » demande le Dr Constantin.

Brent gargouille : « Ouaip. J’ai été testé négatif. C’est chouette. »

« Si je vous disais à présent que le test auquel vous vous êtes soumis est nul et n’indique rien, cela ferait-il quelque différence de le savoir ? » répond le Dr Constantin.

Dans ce clip, Leung interviewe aussi le Dr Robin Weiss, qui révèle la faille du soi-disant test « Western Blot, » qui reste jusqu’à ce jour le champion du « test du SIDA. »

« Je ne pense pas que le Western Blot soit un test précieux pour le diagnostic, » dit le Dr Weiss. « Je ne pense pas qu’il vaille le coup. En quelque sorte, le Western Blot a été… promu en Saint Graal. »



Lire la suite Le test SIDA/HIV serait une mystification …

Documentaire : Les enfants de la surconsommation

Comment la publicité conditionne les futurs consommateurs au berceau…

Les publicitaires ont, ces dernières années, adapté leurs stratégies pour les diriger contre les enfants. Leur cible est passée des adultes comme vous et moi aux enfants, y compris en bas âge. Dans leur logique, il est essentiel d’atteindre le futur consommateur le plus vite possible. Mais les « valeurs » qui ressurgissent de toutes ces publicités et qui atteignent les enfants dans leur façon d’être ne sont que trop souvent le matérialisme, le nombrilisme et l’individualisme.
Ces publicitaires sont en train de pourrir toute une génération en leur enseignant les « valeurs » du capitalisme dans le berceau… Il généralisent et promeuvent le fait d’avoir tout et tout de suite. Nous risquons de nous retrouver avec une génération d’enfants gâtés dont la soif de matérialisme sera quasi-impossible à étancher.
Nous devons nous demander quel genre de société nous voulons pour nous et nos gamins. Et agir en conséquence…



Documentaire : Les expériences secrètes de la CIA

Dans les années 50, la CIA est impliquée dans la bataille de la guerre froide par le biais de recherches particulièrement poussées et inquiétantes sur le contrôle biologique et chimique du comportement humain. Dans le plus grand secret, des centaines d’Américains sont soumis à des armes biologiques mettant leur vie en péril. Les travaux de deux médecins sont relatés dans ce documentaire choc, soit ceux du docteur Olson qui a finalement été assassiné, et ceux du Dr Cameron, médecin montréalais.

Téléchargement —-> http://www.megaupload.com/?d=MQ1OUDRD

Merci à Bao —-> Mecanoblog



D’autres mondes – L’ayahuasca

Après ‘Blueberry’, Jan Kounen continue son exploration du chamanisme en dévoilant l’univers des Shipibos-Conibos, une tribu indienne menée par le maître Questembesta.

Partie 1

On découvre dans ce documentaire que Jan Kounen est lui-même un praticien assidu de ces voyages intérieurs qu’il présente comme de formidables outils de découverte de soi. Les plus âgés parmi les spectateurs retrouveront dans ce discours des échos des élucubrations de feu le docteur Timothy Leary. Les images représentant les visions induites par les plantes psychotropes sont les mêmes que celles qu’on a pu voir dans ‘Blueberry’. A la lumière de ce documentaire, elles prennent tout leur sens, à tel point qu’on a du mal à comprendre pourquoi il n’a pas été montré plus tôt.

Partie 2

Partie 3

Partie 4

Partie 5

Partie 6

Partie 7

L’AYAHUASCA  Partie 1

L’AYAHUASCA  Partie 2

S’il y a bien une raison de voyager avec ces documentaires, ça sera de regarder toutes les choses telles qu’elles sont, en parfaite symbiose avec leurs apparentes contradictions. L’illusion est notre quotidien, nous marchons aveuglement en ce monde sans comprendre ce qui est véritablement la vie, prisonnier des concepts mentaux que nous avons nous-mêmes développés, et esclaves de notre propre conditionnement.

Se libérer, veut dire aujourd’hui : comprendre par notre intelligence ce qu’est l’intuition, qui nous rappelle sans relâche l’intégration de la Coexistence en toute circonstance, la voix et voie du Cœur, soutenue par la vibration actuelle du Tao. Souvenons nous de qui nous sommes et prenons alors l’entière responsabilité d’être humain ici et maintenant.


Courts-Métrages : L’Île aux Fleurs

L’Île aux fleurs (Ilha das Flores) est un court métrage documentaire brésilien réalisé par Jorge Furtado, sorti en 1989.
Douze minutes ; c’est le temps durant lequel nous suivons le parcours d’une tomate, depuis sa production dans la plantation de M. Suzuki, jusqu’à son point d’arrivée, décharge publique de l’île aux Fleurs. Film pamphlet, systématique et grinçant, ce court métrage dénonce la sous-humanité qu’entraîne l’économie de marché et les 13 millions de Brésiliens sous-alimentés.



Les prochains rendez-vous de la résistance …

– Projection et débat sur les technologies convergentes

Le 11 janvier 2010 de 19h30 à 23h00

Maison de l’écologie, 4 rue Bodin (Lyon 1) – Métro C, Croix-Pâquet
Lyon

Projection de Alerte à Babylone, essai de documentation sur le combat vital, réalisé par Jean Druon, et discussion sur les technologies convergentes, en préparation au pseudo-débat de la CNDP à Lyon.

– La fuite en avant technologique et son impact sur le Sillon alpin, à travers l’exemple des nanotechnologies

Le 13 janvier 2010 de 20h00 à 23h00

Collège Geneviève Anthonioz-De Gaulle, Cluses (74)

Jean Therme, directeur du CEA-Grenoble : « Les métropoles économiques à grands potentiels de développement sont repérées de nuit par les investisseurs, grâce aux images fournies par les satellites, sinon en vue directe, depuis un avion. Plus ces villes sont lumineuses, éclairées, plus ils sont intéressés ! Lorsque le ruban technologique de l’arc alpin, entre ses barycentres constitués par Genève et Grenoble, s’illuminera d’une manière continue, lorsque les pointillés des pôles de compétence comme les biotechnologies de Lausanne, la physique et l’informatique du CERN à Genève, la mécatronique d’Annecy, l’énergie solaire de Chambéry et les nanotechnologies de Grenoble, ne formeront plus qu’une longue colonne vertébrale, nous aurons gagné. »

La déferlante des nanotechnologies constitue la nouvelle révolution industrielle. Elles vont transformer nos vies, notre région et le monde. Toutes les puissances high tech investissent dans les nanotechnologies, dont l’objet est la manipulation de la matière à l’échelle de l’infiniment petit – atome, gène, neurone, bit. Des centaines d’applications industrielles, policières et militaires servent déjà, tandis les chercheurs travaillent à leurs projets d’eugénisme et d’artificialisation : l’homme-machine dans le monde-machine.

Documents joints :

* Affiche Serpent alpin (PDF – 458.3 ko)

– Le flicage tranquille

Le 23 janvier 2010 de 15h00 à 19h00

Salle Babeuf (ex-salle Dewailly, place Dewailly)
Amiens

Fête-débat contre le flicage technologique organisée par le journal Fakir, avec des salariés de Coriolis (fliqués sur leur lieu de travail) et Pièces et Main d’œuvre.

468x60 pixel referral banner