Archives du mot-clé attentats du 11 septembre

Ne croyez surtout pas que nous sommes hors de danger !

NE CROYEZ SURTOUT PAS QUE NOUS SOMMES HORS DE DANGER AVEC CETTE SOI-DISANT PANDÉMIE DE GRIPPE H1N1 ! Le temps n’est vraiment pas à baisser la garde et à se rendormir. L’OMS et nos gouvernements préparent leur prochaine offensive. Je vous en apporte quelques indices supplémentaires dans ce courriel.

Donc, si vous voulez savoir :

Pourquoi l’année 2009 fut finalement une excellente année

Comment la vérité est en train d’éclater à propos de la pandémie de grippe H1N1, du réchauffement climatique, des attentats du 11 septembre et des médias

Pourquoi nous avons réussi à saboter, tous ensemble, les projets de vaccination obligatoire

Pourquoi on ne nous parle pas des centaines de morts provoqués par la vaccination (et ce n’est qu’un début, malheureusement)

Pourquoi on peut craindre que le Tamiflu ait tué davantage que la grippe H1N1 elle-même

Pourquoi nous allons assister à une épidémie de problèmes de fertilité et de stérilité dans les trois ans qui viennent

Ce qui nous attend en 2010 et quels sont les scénarios probables qui risquent de nous tomber dessus

Pourquoi le puçage des populations va devenir un enjeu majeur dans les années à venir Mais surtout, si vous voulez savoir quelles actions entreprendre pour contrecarrer cette folie criminelle et liberticide,

LISEZ CE COURRIEL ET PARTAGEZ-LE. PLUS NOUS SERONS NOMBREUX À CONNAÎTRE LES PLANS QUE NOUS PRÉPARE L’ÉLITE MONDIALE, MIEUX NOUS POURRONS NOUS PRÉPARER ET NOUS ORGANISER.

C’est aussi la raison pour laquelle je reprends mes activités de formateur et de conférencier, dès le début du mois de mars, en Europe et au Québec. En attendant de recevoir par courriel mon programme détaillé (la semaine prochaine), je vous invite à prendre connaissance du calendrier qui sera mis à jour régulièrement. Je serai de passage en Belgique, en Suisse et en France à partir du 10 mars jusqu’au 15 avril. Je reprendrai également mes activités au Québec après le 15 avril.

SI VOUS N’AVEZ PAS REÇU DIRECTEMENT CE COURRIEL DE MA PART, INSCRIVEZ-VOUS DÈS À PRÉSENT SUR MA LISTE D’ENVOI (VOUS ÊTES DÉJÀ PLUS DE 18.000 À RECEVOIR CETTE COURRIEL DIRECTEMENT, ET DES CENTAINES DE MILLIERS À LE RECEVOIR INDIRECTEMENT).

IL Y VA DE NOTRE VIE, DE NOTRE LIBERTÉ, DE NOTRE SOUVERAINETÉ. LE TEMPS PRESSE ! METTEZ-VOUS DEBOUT, DE GRÂCE.

Montréal, le 7 janvier 2010

Madame, Monsieur, Chers amis,

C’est devenu une tradition que je nourris jalousement depuis des années. Dans l’hémisphère Nord, le solstice d’hiver marque la période où nos nuits sont les plus longues (aux alentours de 16 heures à Bruxelles, Paris ou Montréal) et les jours les plus courts. Pour moi, c’est un rendez-vous annuel que la Nature m’offre pour prendre le temps de méditer, de tirer les enseignements de l’année qui s’achève et de faire le bilan. Depuis des années, j’ai décidé de fuir toutes ces fêtes bruyantes et superficielles pour m’offrir une retraite, souvent accompagné de celle que j’aime ou de quelques amis particulièrement chers.

2009 : finalement, une excellente année !

Cette année 2009 se termine pour moi avec un sentiment que je n’ai jamais connu. Le sentiment qu’après les événements que nous avons vécus, rien ne sera plus jamais comme avant. Vous me direz que cette année fut une année difficile, douloureuse, révoltante, répugnante, en bref, une année de merde ! Oui, c’est un point de vue. Mais je voudrais citer cette phrase célèbre de Richard Bach (né en 1936), tirée de « Illusions ou le Messie récalcitrant » : « ce que la chenille appelle la fin du Monde, le Maître l’appelle le papillon ».

Car, bien sûr que de notre point de vue de chenilles, il y aurait de quoi désespérer de l’Humanité (qu’il s’agisse des peuples moutons inconscients ou des dirigeants corrompus et cyniques). Et je ne vous cache pas qu’à quelques reprises, j’ai, moi aussi, été pris par la tristesse et le découragement. Mais en prenant un peu de recul et de hauteur, en regardant cette vie sur Terre comme une grande pièce de théâtre où le but du jeu est d’évoluer en conscience grâce aux événements que nous vivons sur cette scène, la perspective devient alors extraordinairement positive.

Démonstration.

Depuis des dizaines d’années, nous n’étions qu’un faible pourcentage a être convaincus que le système mondial était devenu une machine à broyer les individus et les peuples au profit d’une élite minoritaire qui concentre de plus en plus de richesses dans des mains de moins en moins nombreuses. Jusqu’à présent, nous n’étions qu’une minorité à dénoncer les mensonges, les corruptions, les collusions, les complots ourdis par les gouvernements et les instances supranationales (comme l’ONU, l’OMS, le FMI, la FAO) contre leurs propres citoyens ou les citoyens du Monde. Chaque fois que nous pointions du doigt une loi, un décret, un accord en démontrant qu’une fois de plus, c’était une partie de notre liberté et de notre souveraineté (individuelle ou collective) qui était bafouée et piétinée, nous nous faisions traiter de conspirationnistes, de révisionnistes, de théoriciens du complot, d’anarchistes d’extrême gauche, de sectes, d’agitateurs dangereux, et j’en passe (vous compléterez la liste vous-même !).

Le changement extraordinaire que 2009 nous a offert, c’est que cette machine à broyer s’est emballée, croyant atteindre bientôt son but ultime : le pouvoir absolu. Et trop sûre d’elle, cette machine a accéléré la cadence pour réaliser son but, en multipliant les mensonges, les falsifications, les manipulations, à l’échelle planétaire. C’est vrai que le directeur de la propagande d’Hitler, Joseph Goebbels, disait déjà à l’époque : « Plus le mensonge est gros, plus ça passe ! » À voir ce qui s’est passé en 2009, il faut croire qu’il se trompait.

Le voile se lève sur le dossier de la vaccination

Dans le dossier de la grippe H1N1, une majorité d’individus a compris qu’il y avait quelque chose de louche dans la gestion de cette soi-disant crise. Et les centaines de millions de dollars ou d’euros investis pour diffuser la propagande pro-vaccinale n’ont pas réussi à convaincre les gens qu’ils devaient se faire vacciner. Au contraire, ces efforts propagandistes ont eu l’effet inverse. Des millions de personnes ont reçu des informations qu’ils n’auraient jamais reçues autrement ; à présent, nombreuses sont les personnes qui sont devenus conscientes qu’un vaccin, ça peut être dangereux ! Par ailleurs, de plus en plus de gens se sont rendu compte que la corruption existe au sein de l’OMS et chez les responsables de santé publique. À cet égard, il est intéressant de noter que pas moins de six pays, à ma connaissance, ont lancé (ou vont lancer) des demandes d’enquêtes pour corruption dans ce dossier :

la Russie, par la voix d’Igor Barinov, qui a même menacé de se retirer de l’OMS à cause de la corruption qui y règne (voir : http://planeteattitude.ning.com/forum/topics/la-russie-lance-un-serieux ) ;

la Hollande, qui a lancé une enquête contre Albert Osterhaus, l’expert-clé numéro un auprès de l’OMS dans le dossier pandémie et qui a gagné des centaines de millions d’euros personnellement grâce au déclenchement de cette alerte à la pandémie (voir : http://www.voltairenet.org/article163315.html ) ;

l’Italie, qui a exigé une enquête pour corruption (voir : http://theflucase.com /index.php ?option=com_content&view=article&id=2451%3Aitalian- parliament-to-investigate-fraudulent-h1n1-vaccine- contracts&catid=1%3Alatest-news&Itemid=64〈=en ) ;

la France, par la voix de certains parlementaires de l’opposition (voir : http://www.tdg.ch/depeches/people/h1n1-gouvernement-francais-critique-gestion-vaccins ) ;

le Comité santé du Parlement européen, présidé par le docteur Wolgang Wodarg, qui a l’unanimité, a exigé une enquête sur la corruption au sein de l’OMS (voir : http://www.nbiou.com/science-et-sante/loms-est-elle-soumise-aux-industries-pharmaceutiques/ ) ;

la Pologne, qui, par la voix de sa ministre de la Santé, Ewa Kopacz et de son premier ministre, a refusé de commander et d’imposer des vaccins à sa population (voir : http://www.dailymotion.com/video/xb5o8d_ministre-de-la-sante-polonaise-sur_news ).

Lire la suite Ne croyez surtout pas que nous sommes hors de danger !