Archives pour la catégorie Nature en danger

2010 : ça passe ou ça casse !!!

Comme peuvent le faire les médias alignés, les fins d’année sont souvent sujettes à des bilans sur ce qui s’est passé pendant les onze mois précédents, en nous rappelant uniquement ce qu’ils veulent bien qu’on retienne.

Même si la connotation du devoir de mémoire est pénible, nous devons nous rappeler les grands évènements qui ont marqué cette année 2009, et à notre manière :
– Trois grandes manifestations le 29 janvier, 19 mars et le 1er mai.
– Une crise qui s’empire, mais pas pour tout le monde.
– La mise en place d’Obama, nommé prix Nobel de la Paix pour envoyer des soldats supplémentaires au Moyen-Orient.
– La réélection d’Angela Merkel.
– La propagande sur la grippe A et son vaccin désastreux, qui n’a pas porté ses fruits et s’est conclu sur un refus massif de la vaccination en France.
– Les G20 et l’annonce formelle du Nouvel Ordre Mondial dans les médias.
– Des avions qui s’écrasent comme par magie, comme l’ AF 447.
– Des coups de gueule mémorables et courageux comme Bigard Et Kassovitz.
– L’héroïsme de Jane Bürgermeister et ses actions qui ont fait le tour du monde.
– La finalisation du traité de Lisbonne, malgré le NON français, irlandais, et hollandais, et ses démarches pour aboutir faisant fi des référendums passés.
– La FED et ses 9000 milliards envolés, qui n’intéressent apparemment personne.
– Des élections européennes marquées par la victoire de la pédophilie, avec son incarnation, Daniel Cohn-Bendit, mais aussi par le culot des résistants et son parti antisioniste.
– Un sommet de Copenhague pour nous rappeler que tout prétexte est bon à prendre pour taxer la populasse.
– Le scandale du Climate Gate grâce à nos copains hackers, que Microsoft a un peu tardé à embaucher.
– La touche finale avec le Codex Alimentarius sensé être appilqué le 31 décembre.

Sans revenir dans les détails et les dates précises, tous ces évènements doivent être pris en compte pour comprendre ce qui nous attend en 2010.

Les médias Lagadère se ruent sur les manifestations d’opposition à Ahmadinejad tout en se gardant bien de présenter la côte de popularité du Schtroumpf Grincheux, qui conserve quelques points grâce à la Schtroumpfette.

Majoritairement, nous retiendrons sans doute la fabuleuse histoire de la grippe Sanofi, la psychose médiatique du docteur Rumsfeld et ses employés, prêts à tout pour nous injecter sa mixture sacrée. Les mouvements de lutte se sont plus que jamais serré les coudes face à ce fléau et nous avons sans doute évité le pire, grâce à un travail général d’information auprès de la population. Sans nous associer à quelconque groupe, les citoyens un minimum consciencieux ont compris qu’il était important de ne plus céder à la psychose et de prendre le temps de réfléchir. Cette pseudo-maladie sortie de nulle part ( enfin si de l’usine Sanofi ) que l’on peut bien évidemment prévenir grâce à son super vaccin. Hé oui c’est bien connu, notre corps manque de mercure, de squalène, et de formaldéhyde d’aluminium.

Les  » théoriciens du complot  » sont mis sur le devant de la scène, bien qu’ils soient systématiquement discrédités, le fameux Nouvel Ordre Mondial a bien l’air officiel, et certains en parlent depuis vingt ans. Ah il paraît qu’on avait raison, donc on est plus des théoriciens, mais des devins alors ?
Le 1er Avril, les citoyens un peu plus informés que les autres ont pu constater que le G20, présentation officielle des réunions Bilderberg, a bel et bien envie d’un gouvernement mondial.

Nous commencerons l’année 2010 par une convocation en justice de Roselyne Bachelot, au Tribunal de Grande Instance de Paris, le lundi 4 Janvier à 9h, j’invite d’ailleurs toutes les personnes disponibles à s’y convier, recueillir des informations, et faire un travail journalistique que notre cher Pujadas n’a pas le droit de faire. Demandez à écouter, prenez des notes, filmez, enregistrez, car aucune caméra de France télévisions n’y entrera, on se demande bien à quoi sert à la redevance.

La cerise sur le gâteau, c’est sans aucun doute la taxe carbone, une manière odieuse de taxer la moindre de nos respirations, sous couvert d’un réchauffement climatique aux origines frauduleuses, un plan mené à bien par Al Gore et sa clique du GIEC. Pour les partisans d’Alex Jones, on peut faire la relation entre la taxe carbone et le financement de la gouvernance mondiale, qui n’aura pas tellement de mal à trouver de l’argent, vu qu’elle l’imprime en quantité inifnie. Le but étant plutôt un jeu de rune des populations, qui criblées de dette, devront s’abriter dans des tentes sur la pelouse de leur maison hypothéquée, comme c’est le cas aux Etats-Unis.

Cette année 2010 doit être celle du changement et de la contestation, et c’est avant tout aux commerciaux, et aux élus de faire pression pour annuler la taxe carbone,certainement indexée sur tous les produits à l’instar de la T.V.A.

Pour les adeptes de Steve Jackson, nous pouvons dire que les élites ont joué plusieurs de leurs cartes en un laps de temps limité, certes ils leur en reste beaucoup. Mais il semble que le peuple qui fabrique les jetons n’a plus tellement envie de financer leurs crimes et tente par tous les moyens de s’intégrer à la partie maintenant qu’elle a bien saisi les règles du jeu.

La multiplication de sites, blogs,forums, plateformes, et outils de communication indépendants pour contourner les médias alignés est très parlante. Alterinfo est toujours aussi riche, et malgré certaines critiques parfois justifiables, c’est un outil rôdé ou chacun peut s’exprimer et échanger. Ensuite c’est à chacun d’en faire l’analyse.

Dans toutes ces formes, la révolution s’organise, et le rapprochement entre les mouvements donnera des échanges précieux car nous pourrons enfin faire profiter l’un l’autre de nos compétences pour comprendre notre monde et mieux le façonner.

Il ne tient qu’à nous de renverser le systême, et si cela peut être fait de façon légale, cela en serait encore une plus belle victoire. 2009 a été pour moi la phase finale de l’information et du déformatage, puis le passage à l’action. 2010 sera la concrétisation de projets, conférences, et contacts qui aboutiront en un ensemble de solutions qui sortent du débat stérile.

Nous avons bien identifié nos ennemis et nous avons une bonne idée de leurs intentions et possibilités. Par contre eux, les élites, qu’on les appelle, Rockefeller, Illuminati, sionnistes, banksters, criminels, nazis, eugénistes, mondialistes ou francs-maçons, ont totalement sous-estimé de ce dont est capable un peuple digne, intègre, et inventif.

Copenhague : un journaliste parle du Climategate… et se fait refouler !

La scène a déjà dix jours, mais elle vaut la peine d’être vue, pour ceux qui seraient passés à côté. Lors du sommet de Copenhague, le journaliste Phelim McAleer pose quelques questions qui dérangent sur le « Climategate » au professeur de Stanford Stephen Schneider. Celui-ci n’apprécie pas l’initiative, et le journaliste se fait rapidement mettre dehors par le service de sécurité.
Phelim McAleer est un journaliste et réalisateur irlandais. Il a travaillé pour le Financial Times et The Economist. En 2006, il réalise Mine Your Own Business, un documentaire qui dénonce la face cachée du lobby environnementaliste.En 2008, il réalise avec son épouse Ann McElhinney Not Evil Just Wrong, un documentaire dans lequel il s’en prend à Al Gore et à ceux qui voudraient imposer une thèse « officielle » sur le réchauffement climatique, dénonçant le coût de cette idéologie pour tous.

We Are Change vs Al Gore

Des activistes de We Are Change essayent en vain d’avoir des réponses d’Al Gore sur le réchauffement climatique, le nouvel ordre mondial et la réduction de la population.

Cette vidéo m’a fait gentiment sourire … A vous de voir …

Copenhague et le changement climatique : Nouvelle apparition de Vincent Courtillot sur France Inter

Nicolas Demorand reçoit dans le 7/10 de France Inter, Vincent Courtillot, géophysicien membre de l’Académie des sciences, directeur de l’Institut de physique du globe de Paris (08h20 – 07 Décembre 2009). Écoutez attentivement cette homme de sciences s’exprimer à nouveau sur le changement climatique.

Voir aussi :

Pseudo débat sur le climat : Vincent Courtillot accusé de “négationnisme”
“Le changement climatique n’est pas notre principal problème”

Pierre Jovanovic sur l’arnaque de la taxe carbone

Le réchauffement climatique va nous couter très cher, voici une petite intervention de Pierre Jovanovic qui donne quelques pistes sur les prochaines taxes à venir. Le capitalisme vert à commencer sa marche pour nous contrôler et nous culpabiliser, restons éveillés !!

Vous retrouverez chaque semaine, sur ce blog,  la revue de presse vidéo de Pierre Jovanovic diffusée sur la radio « Ici et Maintenant »

Le site de Pierre Jovanovic

Pseudo débat sur le climat : Vincent Courtillot accusé de « négationnisme »

Débat chez Taddeï jeudi 3 décembre sur le réchauffement climatique.

Le géophysicien Vincent Courtillot est opposé au ministre de l’écologie, de l’énergie et du développement durable Jean-Louis Borloo, et au climatologue Jean Jouzel, vice président du Groupe Intergouvernemental d’Experts sur l’Evolution du Climat (GIEC).

Il réaffirme sa position sceptique : selon lui, le réchauffement climatique, réel, du siècle dernier serait dû principalement au soleil, qui connaîtrait des cycles d’environ 1000 ans, et non pas au gaz carbonique dégagé par l’homme – même si cette cause deviendra peut-être prédominante dans l’avenir. En conséquence, il prétend que d’autres problèmes, eux sûrs et tragiques dès maintenant (accès à l’eau, gestion des déchets, démographie) sont prioritaires.

Alors que Courtillot tente de tenir un discours argumenté et nuancé, ses adversaires pratiquent l’insulte et l’amalgame. Point d’orgue des attaques : Elise Buckle, responsable « Energie / Climat » pour le WWF France (World Wildlife Found, littéralement le fonds mondial pour la vie sauvage), accuse le scientifique de « négationnisme« .