Archives pour la catégorie Géopolitique

Pierre Hillard et le Nouvel Ordre Mondial à la radio « Ici et Maintenant »

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

Émission de près de 6h avec Pierre Hillard à la radio « Ici et maintenant » sur le Nouvel Ordre Mondial.

A ne pas rater !

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles. Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

La Némésis du Nouvel Ordre Mondial

Think tanks, les penseurs de l’ombre …

Les think tanks sont des groupes de réflexion qui ont pour ambition de peser sur les décisions politiques. Certains ont un poids certain, particulièrement aux Etats-Unis. Ainsi, le PNAC (Projet pour un Nouveau Siècle Américain) a imposé son projet en matière de politique internationale à un George W. Bush qui n’avait aucun programme. En Europe, et surtout en France, les think tanks peinent davantage à s’imposer auprès des décideurs.
Entretien sur France 24 avec Martine Royo, co-auteur de Les think tanks : cerveaux de la guerre des idées.

Documentaire : Les expériences secrètes de la CIA

Dans les années 50, la CIA est impliquée dans la bataille de la guerre froide par le biais de recherches particulièrement poussées et inquiétantes sur le contrôle biologique et chimique du comportement humain. Dans le plus grand secret, des centaines d’Américains sont soumis à des armes biologiques mettant leur vie en péril. Les travaux de deux médecins sont relatés dans ce documentaire choc, soit ceux du docteur Olson qui a finalement été assassiné, et ceux du Dr Cameron, médecin montréalais.

Téléchargement —-> http://www.megaupload.com/?d=MQ1OUDRD

Merci à Bao —-> Mecanoblog



Ne croyez surtout pas que nous sommes hors de danger !

NE CROYEZ SURTOUT PAS QUE NOUS SOMMES HORS DE DANGER AVEC CETTE SOI-DISANT PANDÉMIE DE GRIPPE H1N1 ! Le temps n’est vraiment pas à baisser la garde et à se rendormir. L’OMS et nos gouvernements préparent leur prochaine offensive. Je vous en apporte quelques indices supplémentaires dans ce courriel.

Donc, si vous voulez savoir :

Pourquoi l’année 2009 fut finalement une excellente année

Comment la vérité est en train d’éclater à propos de la pandémie de grippe H1N1, du réchauffement climatique, des attentats du 11 septembre et des médias

Pourquoi nous avons réussi à saboter, tous ensemble, les projets de vaccination obligatoire

Pourquoi on ne nous parle pas des centaines de morts provoqués par la vaccination (et ce n’est qu’un début, malheureusement)

Pourquoi on peut craindre que le Tamiflu ait tué davantage que la grippe H1N1 elle-même

Pourquoi nous allons assister à une épidémie de problèmes de fertilité et de stérilité dans les trois ans qui viennent

Ce qui nous attend en 2010 et quels sont les scénarios probables qui risquent de nous tomber dessus

Pourquoi le puçage des populations va devenir un enjeu majeur dans les années à venir Mais surtout, si vous voulez savoir quelles actions entreprendre pour contrecarrer cette folie criminelle et liberticide,

LISEZ CE COURRIEL ET PARTAGEZ-LE. PLUS NOUS SERONS NOMBREUX À CONNAÎTRE LES PLANS QUE NOUS PRÉPARE L’ÉLITE MONDIALE, MIEUX NOUS POURRONS NOUS PRÉPARER ET NOUS ORGANISER.

C’est aussi la raison pour laquelle je reprends mes activités de formateur et de conférencier, dès le début du mois de mars, en Europe et au Québec. En attendant de recevoir par courriel mon programme détaillé (la semaine prochaine), je vous invite à prendre connaissance du calendrier qui sera mis à jour régulièrement. Je serai de passage en Belgique, en Suisse et en France à partir du 10 mars jusqu’au 15 avril. Je reprendrai également mes activités au Québec après le 15 avril.

SI VOUS N’AVEZ PAS REÇU DIRECTEMENT CE COURRIEL DE MA PART, INSCRIVEZ-VOUS DÈS À PRÉSENT SUR MA LISTE D’ENVOI (VOUS ÊTES DÉJÀ PLUS DE 18.000 À RECEVOIR CETTE COURRIEL DIRECTEMENT, ET DES CENTAINES DE MILLIERS À LE RECEVOIR INDIRECTEMENT).

IL Y VA DE NOTRE VIE, DE NOTRE LIBERTÉ, DE NOTRE SOUVERAINETÉ. LE TEMPS PRESSE ! METTEZ-VOUS DEBOUT, DE GRÂCE.

Montréal, le 7 janvier 2010

Madame, Monsieur, Chers amis,

C’est devenu une tradition que je nourris jalousement depuis des années. Dans l’hémisphère Nord, le solstice d’hiver marque la période où nos nuits sont les plus longues (aux alentours de 16 heures à Bruxelles, Paris ou Montréal) et les jours les plus courts. Pour moi, c’est un rendez-vous annuel que la Nature m’offre pour prendre le temps de méditer, de tirer les enseignements de l’année qui s’achève et de faire le bilan. Depuis des années, j’ai décidé de fuir toutes ces fêtes bruyantes et superficielles pour m’offrir une retraite, souvent accompagné de celle que j’aime ou de quelques amis particulièrement chers.

2009 : finalement, une excellente année !

Cette année 2009 se termine pour moi avec un sentiment que je n’ai jamais connu. Le sentiment qu’après les événements que nous avons vécus, rien ne sera plus jamais comme avant. Vous me direz que cette année fut une année difficile, douloureuse, révoltante, répugnante, en bref, une année de merde ! Oui, c’est un point de vue. Mais je voudrais citer cette phrase célèbre de Richard Bach (né en 1936), tirée de « Illusions ou le Messie récalcitrant » : « ce que la chenille appelle la fin du Monde, le Maître l’appelle le papillon ».

Car, bien sûr que de notre point de vue de chenilles, il y aurait de quoi désespérer de l’Humanité (qu’il s’agisse des peuples moutons inconscients ou des dirigeants corrompus et cyniques). Et je ne vous cache pas qu’à quelques reprises, j’ai, moi aussi, été pris par la tristesse et le découragement. Mais en prenant un peu de recul et de hauteur, en regardant cette vie sur Terre comme une grande pièce de théâtre où le but du jeu est d’évoluer en conscience grâce aux événements que nous vivons sur cette scène, la perspective devient alors extraordinairement positive.

Démonstration.

Depuis des dizaines d’années, nous n’étions qu’un faible pourcentage a être convaincus que le système mondial était devenu une machine à broyer les individus et les peuples au profit d’une élite minoritaire qui concentre de plus en plus de richesses dans des mains de moins en moins nombreuses. Jusqu’à présent, nous n’étions qu’une minorité à dénoncer les mensonges, les corruptions, les collusions, les complots ourdis par les gouvernements et les instances supranationales (comme l’ONU, l’OMS, le FMI, la FAO) contre leurs propres citoyens ou les citoyens du Monde. Chaque fois que nous pointions du doigt une loi, un décret, un accord en démontrant qu’une fois de plus, c’était une partie de notre liberté et de notre souveraineté (individuelle ou collective) qui était bafouée et piétinée, nous nous faisions traiter de conspirationnistes, de révisionnistes, de théoriciens du complot, d’anarchistes d’extrême gauche, de sectes, d’agitateurs dangereux, et j’en passe (vous compléterez la liste vous-même !).

Le changement extraordinaire que 2009 nous a offert, c’est que cette machine à broyer s’est emballée, croyant atteindre bientôt son but ultime : le pouvoir absolu. Et trop sûre d’elle, cette machine a accéléré la cadence pour réaliser son but, en multipliant les mensonges, les falsifications, les manipulations, à l’échelle planétaire. C’est vrai que le directeur de la propagande d’Hitler, Joseph Goebbels, disait déjà à l’époque : « Plus le mensonge est gros, plus ça passe ! » À voir ce qui s’est passé en 2009, il faut croire qu’il se trompait.

Le voile se lève sur le dossier de la vaccination

Dans le dossier de la grippe H1N1, une majorité d’individus a compris qu’il y avait quelque chose de louche dans la gestion de cette soi-disant crise. Et les centaines de millions de dollars ou d’euros investis pour diffuser la propagande pro-vaccinale n’ont pas réussi à convaincre les gens qu’ils devaient se faire vacciner. Au contraire, ces efforts propagandistes ont eu l’effet inverse. Des millions de personnes ont reçu des informations qu’ils n’auraient jamais reçues autrement ; à présent, nombreuses sont les personnes qui sont devenus conscientes qu’un vaccin, ça peut être dangereux ! Par ailleurs, de plus en plus de gens se sont rendu compte que la corruption existe au sein de l’OMS et chez les responsables de santé publique. À cet égard, il est intéressant de noter que pas moins de six pays, à ma connaissance, ont lancé (ou vont lancer) des demandes d’enquêtes pour corruption dans ce dossier :

la Russie, par la voix d’Igor Barinov, qui a même menacé de se retirer de l’OMS à cause de la corruption qui y règne (voir : http://planeteattitude.ning.com/forum/topics/la-russie-lance-un-serieux ) ;

la Hollande, qui a lancé une enquête contre Albert Osterhaus, l’expert-clé numéro un auprès de l’OMS dans le dossier pandémie et qui a gagné des centaines de millions d’euros personnellement grâce au déclenchement de cette alerte à la pandémie (voir : http://www.voltairenet.org/article163315.html ) ;

l’Italie, qui a exigé une enquête pour corruption (voir : http://theflucase.com /index.php ?option=com_content&view=article&id=2451%3Aitalian- parliament-to-investigate-fraudulent-h1n1-vaccine- contracts&catid=1%3Alatest-news&Itemid=64〈=en ) ;

la France, par la voix de certains parlementaires de l’opposition (voir : http://www.tdg.ch/depeches/people/h1n1-gouvernement-francais-critique-gestion-vaccins ) ;

le Comité santé du Parlement européen, présidé par le docteur Wolgang Wodarg, qui a l’unanimité, a exigé une enquête sur la corruption au sein de l’OMS (voir : http://www.nbiou.com/science-et-sante/loms-est-elle-soumise-aux-industries-pharmaceutiques/ ) ;

la Pologne, qui, par la voix de sa ministre de la Santé, Ewa Kopacz et de son premier ministre, a refusé de commander et d’imposer des vaccins à sa population (voir : http://www.dailymotion.com/video/xb5o8d_ministre-de-la-sante-polonaise-sur_news ).

Lire la suite Ne croyez surtout pas que nous sommes hors de danger !

La revue de presse du 6 janvier 2010 de Pierre Jovanovic

Revue de presse en vidéo du mercredi 23 décembre 2009 avec Pierre Jovanovic autour de l’économie et de la crise financière sur la radio “Ici et maintenant”

http://megadownload.co.cc/v4y (cliquez simplement sur le lien pour accéder à la vidéo)

Tous les mercredi de 14h à 16h00

sur La Némésis du Nouvel Ordre Mondial en streaming :

http://nemesisnom.wordpresss.com/

sur Radio Ici Et Maintenant :

http://icietmaintenant.info/

Blog de Pierre Jovanovic :

http://www.jovanovic.com/blog.htm


Ecoutez ce jeune vétéran de la guerre d’Irak

Une intervention remarquée de Mike Prysner, jeune vétéran de la guerre d’Irak, lors d’un récent colloque organisé par l’association « Vétérans d’Iraq contre la guerre » (IVAW) appelant la population à la lucidité. Celle de reconnaître qui sont les véritables instigateurs de cette guerre, de ces guerres, initiées et entretenues sur base de motifs fallacieux, au mépris de toute dignité humaine et dans l’hypocrisie générale. Mise en ligne le 01/01/2010.



Les voeux de Sarkozy pour l’année 2010 : Nouvel Ordre Mondial et taxe carbone

Nicolas Sarkozy a réaffirmé durant ses vœux pour 2010 sa volonté d’instaurer une taxe carbone malgré la censure du Conseil constitutionnel et il a également plaidé pour “un nouvel ordre mondial”.

Free Website Hosting

2010 : ça passe ou ça casse !!!

Comme peuvent le faire les médias alignés, les fins d’année sont souvent sujettes à des bilans sur ce qui s’est passé pendant les onze mois précédents, en nous rappelant uniquement ce qu’ils veulent bien qu’on retienne.

Même si la connotation du devoir de mémoire est pénible, nous devons nous rappeler les grands évènements qui ont marqué cette année 2009, et à notre manière :
– Trois grandes manifestations le 29 janvier, 19 mars et le 1er mai.
– Une crise qui s’empire, mais pas pour tout le monde.
– La mise en place d’Obama, nommé prix Nobel de la Paix pour envoyer des soldats supplémentaires au Moyen-Orient.
– La réélection d’Angela Merkel.
– La propagande sur la grippe A et son vaccin désastreux, qui n’a pas porté ses fruits et s’est conclu sur un refus massif de la vaccination en France.
– Les G20 et l’annonce formelle du Nouvel Ordre Mondial dans les médias.
– Des avions qui s’écrasent comme par magie, comme l’ AF 447.
– Des coups de gueule mémorables et courageux comme Bigard Et Kassovitz.
– L’héroïsme de Jane Bürgermeister et ses actions qui ont fait le tour du monde.
– La finalisation du traité de Lisbonne, malgré le NON français, irlandais, et hollandais, et ses démarches pour aboutir faisant fi des référendums passés.
– La FED et ses 9000 milliards envolés, qui n’intéressent apparemment personne.
– Des élections européennes marquées par la victoire de la pédophilie, avec son incarnation, Daniel Cohn-Bendit, mais aussi par le culot des résistants et son parti antisioniste.
– Un sommet de Copenhague pour nous rappeler que tout prétexte est bon à prendre pour taxer la populasse.
– Le scandale du Climate Gate grâce à nos copains hackers, que Microsoft a un peu tardé à embaucher.
– La touche finale avec le Codex Alimentarius sensé être appilqué le 31 décembre.

Sans revenir dans les détails et les dates précises, tous ces évènements doivent être pris en compte pour comprendre ce qui nous attend en 2010.

Les médias Lagadère se ruent sur les manifestations d’opposition à Ahmadinejad tout en se gardant bien de présenter la côte de popularité du Schtroumpf Grincheux, qui conserve quelques points grâce à la Schtroumpfette.

Majoritairement, nous retiendrons sans doute la fabuleuse histoire de la grippe Sanofi, la psychose médiatique du docteur Rumsfeld et ses employés, prêts à tout pour nous injecter sa mixture sacrée. Les mouvements de lutte se sont plus que jamais serré les coudes face à ce fléau et nous avons sans doute évité le pire, grâce à un travail général d’information auprès de la population. Sans nous associer à quelconque groupe, les citoyens un minimum consciencieux ont compris qu’il était important de ne plus céder à la psychose et de prendre le temps de réfléchir. Cette pseudo-maladie sortie de nulle part ( enfin si de l’usine Sanofi ) que l’on peut bien évidemment prévenir grâce à son super vaccin. Hé oui c’est bien connu, notre corps manque de mercure, de squalène, et de formaldéhyde d’aluminium.

Les  » théoriciens du complot  » sont mis sur le devant de la scène, bien qu’ils soient systématiquement discrédités, le fameux Nouvel Ordre Mondial a bien l’air officiel, et certains en parlent depuis vingt ans. Ah il paraît qu’on avait raison, donc on est plus des théoriciens, mais des devins alors ?
Le 1er Avril, les citoyens un peu plus informés que les autres ont pu constater que le G20, présentation officielle des réunions Bilderberg, a bel et bien envie d’un gouvernement mondial.

Nous commencerons l’année 2010 par une convocation en justice de Roselyne Bachelot, au Tribunal de Grande Instance de Paris, le lundi 4 Janvier à 9h, j’invite d’ailleurs toutes les personnes disponibles à s’y convier, recueillir des informations, et faire un travail journalistique que notre cher Pujadas n’a pas le droit de faire. Demandez à écouter, prenez des notes, filmez, enregistrez, car aucune caméra de France télévisions n’y entrera, on se demande bien à quoi sert à la redevance.

La cerise sur le gâteau, c’est sans aucun doute la taxe carbone, une manière odieuse de taxer la moindre de nos respirations, sous couvert d’un réchauffement climatique aux origines frauduleuses, un plan mené à bien par Al Gore et sa clique du GIEC. Pour les partisans d’Alex Jones, on peut faire la relation entre la taxe carbone et le financement de la gouvernance mondiale, qui n’aura pas tellement de mal à trouver de l’argent, vu qu’elle l’imprime en quantité inifnie. Le but étant plutôt un jeu de rune des populations, qui criblées de dette, devront s’abriter dans des tentes sur la pelouse de leur maison hypothéquée, comme c’est le cas aux Etats-Unis.

Cette année 2010 doit être celle du changement et de la contestation, et c’est avant tout aux commerciaux, et aux élus de faire pression pour annuler la taxe carbone,certainement indexée sur tous les produits à l’instar de la T.V.A.

Pour les adeptes de Steve Jackson, nous pouvons dire que les élites ont joué plusieurs de leurs cartes en un laps de temps limité, certes ils leur en reste beaucoup. Mais il semble que le peuple qui fabrique les jetons n’a plus tellement envie de financer leurs crimes et tente par tous les moyens de s’intégrer à la partie maintenant qu’elle a bien saisi les règles du jeu.

La multiplication de sites, blogs,forums, plateformes, et outils de communication indépendants pour contourner les médias alignés est très parlante. Alterinfo est toujours aussi riche, et malgré certaines critiques parfois justifiables, c’est un outil rôdé ou chacun peut s’exprimer et échanger. Ensuite c’est à chacun d’en faire l’analyse.

Dans toutes ces formes, la révolution s’organise, et le rapprochement entre les mouvements donnera des échanges précieux car nous pourrons enfin faire profiter l’un l’autre de nos compétences pour comprendre notre monde et mieux le façonner.

Il ne tient qu’à nous de renverser le systême, et si cela peut être fait de façon légale, cela en serait encore une plus belle victoire. 2009 a été pour moi la phase finale de l’information et du déformatage, puis le passage à l’action. 2010 sera la concrétisation de projets, conférences, et contacts qui aboutiront en un ensemble de solutions qui sortent du débat stérile.

Nous avons bien identifié nos ennemis et nous avons une bonne idée de leurs intentions et possibilités. Par contre eux, les élites, qu’on les appelle, Rockefeller, Illuminati, sionnistes, banksters, criminels, nazis, eugénistes, mondialistes ou francs-maçons, ont totalement sous-estimé de ce dont est capable un peuple digne, intègre, et inventif.

Documentaire :  » Les Chroniques du 11 Septembre : La Vérité Progresse « 

Rejoignez Alex Jones, Luke Rudkowski et d’autres pour « The 9/11 Chronicles – Truth Rising » , un documentaire sur le mouvement pour la Vérité sur le 11 Septembre 2001 où les citoyens prennent les choses en main et se mobilisent à travers le monde pour demander une nouvelle enquête.

Ce film expose non seulement le mauvais traitement des héros du 11/9 mais montre aussi ceux qui remettent en cause la version officielle des évènements du 11/9.

Ce film inclut des interviews avec Michael Moore, Willie Nelson, Rosie O’Donnell, Jesse Ventura, George Carlin, Martin Sheen, Richard Gage, William Rodriguez, ainsi que des confrontations avec des figures politiques et médiatiques comme Barack Hussein Obama, John McCain, Bill et Hillary Clinton, Rudy Giuliani, Bloomberg, Zbigniew Brzezinski, Joe Biden, Nancy Pelosi, Arnold Schwarzenegger, Bill Maher, …

Documentaire :  » Let’s make money « 

Après We Feed the World, film événement sur les dérives de l’industrie alimentaire, le réalisateur Erwin Wagenhofer revient avec un nouveau documentaire intitulé Let’s Make Money, une démonstration implacable sur les conséquences humaines, démographiques et écologiques de la dérégulation économique. Une fascinante plongée au coeur du système financier mondial. C’est l’histoire de deux mondes qui s’interpénètrent sans jamais se rencontrer. Dans l’un, on ramasse du coton ou on casse du minerai, dans l’autre, on « fait » de l’argent. Entre les deux, une passerelle à sens unique, qu’empruntent les flux invisibles de la finance mondiale. Une frontière immatérielle et pourtant infranchissable, qui concentre entre les mains de 10% de la population mondiale 80% des richesses, et les sépare du reste de l’humanité.

La revue de presse du 23 décembre 2009 de Pierre Jovanovic

Revue de presse en vidéo du mercredi 23 décembre 2009 avec Pierre Jovanovic autour de l’économie et de la crise financière sur la radio “Ici et maintenant”

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

Tous les mercredi de 14h à 16h00

sur La Némésis du Nouvel Ordre Mondial en streaming :

http://nemesisnom.wordpresss.com/

sur Radio Ici Et Maintenant :

http://icietmaintenant.info/

Blog de Pierre Jovanovic :

http://www.jovanovic.com/blog.htm

468x60 pixel referral banner

Documentaire : État de Guerre

Sommes-nous entrés dans une période comparable à celle qui a précédé les deux guerres mondiales ? Un premier coup d’oeil sur les images de foules abruties par la propagande, en 1914, 1939 ou aujourd’hui, n’est guère flatteur. Et, à nouveau, ce sont les Balkans qui mettent le feu aux poudres. Les habitants du Danube se le disent de génération en génération, leur malheur est d’être situés sur une voie de passage stratégique entre l’Ouest et l’Est.

L’historienne Annie Lacroix-Riz le confirme : ” à chaque fois qu’il y a remise en cause du statu quo issu de la précédente guerre, en particulier dans la zone très disputée d’Europe de l’Est, une autre déflagration mondiale est à nouveau possible.

Certes, des données fondamentales ont changé, comme le projet d’hégémonie planétaire des États-Unis, demeurés seule super-puissance après l’effondrement de l’Union soviétique, nous rappelle le journaliste Stanko Cerovic, qui s’inquiète de la démesure inscrite dans la politique occidentale depuis la fin de la Guerre Froide.

Tous les empires se sont effondrés par les méfaits de leurs guerres, renchérit le Général Gallois, et les États-Unis qui se sont récemment lancés dans des expéditions coloniales telles l’Afghanistan ou l’Irak, dressent contre eux la majorité des populations. Toute la difficulté des chancelleries, à l’heure actuelle, est de constituer des alliances pour que les Etats-Unis déclinent avant d’avoir pu passer à l’acte, nous détaille le journaliste écrivain Thierry Meyssan, en nous citant par exemple le projet des pays pétroliers de retourner à l’étalon-or ou de convertir une partie des marchés en Euros.

Mais sommes-nous impuissants face à ce risque de troisième guerre mondiale ?

Gaspar Miklos Tamas, ancien député du Parlement hongrois, lit les évolutions de notre époque avec la lucidité de celui qui fut un dissident du bloc de l’Est et qui s’oppose aujourd’hui à la marche forcée libérale. Oscar Negrin nous montre un exemple au Vénézuéla de comment la résistance populaire s’organise.

L’humoriste Dieudonné, après avoir consulté son ancêtre, nous renvoie à nos responsabilités dans le développement actuel de haines raciales et de replis communautaires face auxquels nous devons nous insurger.

http://www.clap36.net/

War made easy – VOSTFR

Ce film expose un demi-siècle de propagande gouvernementale et de manipulation des médias qui ont entraîné les Etats-Unis dans une série de conflits armés depuis la guerre du Vietnam à l’invasion de l’Irak. Narrer par l’acteur militant Sean Penn, le film exhume des séquences d’archives criantes de désinformation officielle, de Lindon Johnson à George W. Bush, dévoilant en détails comment les médias d’information américains se sont fait le porte voix des messages pro-guerre des administrations présidentielles successives. Guidé et inspiré par les analyses rigoureuses du critique des médias américains Norman Solomon, le film révèle un certain nombre d’exemples troublants de propagande étatique et de complicité médiatique, à travers des séquences d’archives uniques, actuelles et passées.

https://i0.wp.com/www.yourmoviestuff.com/wp-content/uploads/2008/03/war-made-easy_how-presidents-and-pundits-keep-spinning-us-to-death.jpg

Qualifiés par le Los Angeles Times comme étant « implacablement persuasifs », les travaux de Norman Solomon sont indispensables « pour ceux qui requièrent un point de vue élargi avec leur café du matin ». Ce film transpose ce regard critique à l’écran.

Il n’y a pas de démocratie européenne possible, sans peuple européen

Anne Marie Le Pourhiet : à propos la démocratie européenne.

Anne Marie Le Pourhiet, juriste, professeur agrégé de droit public, revient sur la réalité démocratique des institutions européennes lors du « Ce soir ou jamais » du 26 novembre. Elle fait référence a un arrêt de la cour constitutionnelle allemande. Elle aborde également la situation de subordination des parlements nationaux à la commission européenne.

Eric Laurent : Voyage au coeur de la finance

Après ses enquêtes sur le 11-Septembre, les dessous du pétrole et le clan Bush, Eric Laurent s’attaque à l’univers de la finance.

A travers trois entretiens, il rend compte de son enquête sur le crise financière aux Etats-Unis. Il met en cause Bill Clinton, à partir duquel tout a commencé à dégénérer, et montre les liens étroits qui unissent le monde politique et Wall Street. Selon lui, aucune leçon n’a été tirée de la crise.

Bakchich TV

Fréquence Lausanne

Radio Canada


L’annexion de la Colombie aux Etats-Unis

Toute personne moyennement informée comprend aussitôt que l’Accord complémentaire pour la coopération et l’aide technique en matière de défense et de sécurité, signé entre les gouvernements de la Colombie et des Etats-Unis le 30 octobre et publié le 2 novembre dans l’après-midi, équivaut à l’annexion de la Colombie aux États-Unis.

L’accord gêne théoriciens et politiciens. Il n’est pas honnête de se taire maintenant et de parler ensuite de souveraineté, de démocratie, des droits de l’homme, de liberté d’opinion et d’autres merveilles, quand un pays est dévoré par l’Empire aussi aisément qu’un lézard capture une mouche. C’est le peuple colombien qui est en jeu, dévoué, travailleur, batailleur. J’ai cherché dans ce gros document une justification digestible, et je n’en ai vu aucune.

Des quarante-huit feuillets de vingt et une lignes chacun, cinq philosophent sur les antécédents de cette absorption honteuse qui convertit la Colombie en territoire d’outre-mer. Tout part des accords souscrits avec les USA à la suite de l’assassinat du prestigieux leader progressiste Jorge Eliécer Gaitán, le 9 avril 1948, et de la création de l’Organisation des États américains, le 30 avril 1948, discutée par les ministres des Affaires étrangères du continent qui étaient réunis à Bogota sous la baguette des États-Unis durant les journées tragiques au cours desquelles l’oligarchie colombienne faucha la vie de ce dirigeant et déclencha la lutte armée dans ce pays.

L’Accord d’aide militaire entre la République colombienne et les États-Unis en avril 1952 ; celui ayant à voir avec « une mission terrestre, une mission navale et une mission aérienne des forces militaires des États-Unis », souscrit le 7 octobre 1974 ; la Convention des Nations Unies contre le trafic illicite de stupéfiants et de substances psychotropes, de 1988 ; la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée, de 2000 ; la Résolution 1373 du Conseil de sécurité de 2001, et la Charte démocratique interaméricaine ; la Politique de défense et de sécurité démocratique, et d’autres sont invoqués dans le document précité. Rien ne justifie la conversion d’un pays de 1 141 748 kilomètres carrés, situé au cœur de l’Amérique du Sud, en une base militaire des États-Unis. La Colombie fait 1,6 fois le Texas, le second État le plus étendu de l’Union, qui fut arraché au Mexique et qui servit ensuite de base pour conquérir à feu et à sang plus de la moitié de ce pays frère.

Par ailleurs, cinquante-neuf ans se sont écoulés depuis que les soldats colombiens furent dépêchés dans la lointaine Asie pour combattre aux côtés des troupes yankees contre les Chinois et les Coréens en octobre 1950. Ce que l’Empire souhaite maintenant, c’est les envoyer se battre contre leurs frères vénézuéliens, équatoriens et contre d’autres peuples bolivariens et de l’ALBA pour écraser la Révolution vénézuélienne, comme ils ont tenté de le faire avec la Révolution cubaine en avril 1961.

Pendant plus d’un mois et demi avant l’invasion de Cuba, le gouvernement yankee promut, arma et utilisa des bandes contre-révolutionnaires de l’Escambray, comme il utilise aujourd’hui les paramilitaires colombiens contre le Venezuela.

Lors de l’attaque de Playa Girón, les B-26 yankees pilotés par des mercenaires opérèrent depuis le Nicaragua, leurs appareils de combat furent transportés vers la zone d’opérations à bord d’un porte-avions, et les envahisseurs d’origine cubaine qui débarquèrent à cet endroit étaient escortés par des navires de guerre et les marines des USA. Aujourd’hui, leurs moyens de guerre et leurs troupes seront cantonnés en Colombie, menaçant non seulement le Venezuela, mais aussi tous les États centraméricains et sud-américains.

Il est vraiment cynique d’affirmer que cet accord infâme est une nécessité de la lutte contre le trafic de drogues et le terrorisme international. Cuba a prouvé qu’il n’y a pas besoin de troupes étrangères pour éviter la culture de plantes et le trafic de drogues et pour maintenir l’ordre interne, bien que les États-Unis, le pays le plus puissant du monde, aient promu, financé et armé durant des dizaines d’années les actions terroristes contre la Révolution cubaine.

Lire la suite L’annexion de la Colombie aux Etats-Unis