Les Présidents américains & les opérations sous faux pavillon.


Les opérations sous faux pavillon et les lois internationales
Selon un chercheur, “l’expression faux pavillon est dérivée du concept de ces batailles navales où sont hissés des drapeaux destinés à tromper; ça consiste à afficher le drapeau d’un pays qui n’est pas le sien“. Dans le cas de l’Opération Northwoods, en 1962, le drapeau de la République de Cuba avait été peint sur des avions de combat, et des marques d’identification de groupes “terroristes cubains” étaient portées par des combattants qui devaient attaquer un navire américain et des villes côtières à l’est du pays.

La Charte des Nations-Unies et les conventions de Genève (dont l’Amérique est signataire), ainsi que le Statut de Rome sur la Cour Pénale Internationale (CPI) ont largement établi que l’agression était l’un des crimes de guerre parmi les plus condamnables. C’est pourquoi les opérations sous faux pavillon sont devenues la procédure courante des administrations américaines quand elles veulent mener une guerre d’agression. A moins de pouvoir démontrer qu’on répond à une attaque, l’attitude agressive serait considérée comme un crime de guerre aggravé.

 

Lire la suite

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s